Éduquer son chiot, quand et comment ?

Éduquer son chiot, quand et comment ?

Tous les détenteurs de chien rêvent d’avoir un chien parfait, un chien obéissant et un chien qui pourra les accompagner gentiment partout. C’est là tout l’intérêt de l’éducation canine. Mais comment s’y prendre ? La réponse dans ce qui suit.

Quand commencer l’éducation d’un chiot ?

Les chiots ont besoin d’apprendre pas mal de choses pour que celui-ci s’entende très bien avec ses propriétaires, pour vivre en société. Ils doivent connaitre de nombreuses règles à respecter et aussi de limites à ne pas franchir. Ces consignes doivent être appliquées dès que l’animal arrive dans la maison. Puisque c’est ainsi, l’apprentissage de celui-ci doit se faire le plus tôt possible. Autrement dit, l’éducation doit avoir lieu après 2 à 3 semaines de sa naissance. La période où le chiot commence à explorer l’environnement de son nid, le temps où il est prêt à découvrir le monde qui l’entoure.

Les différentes méthodes d’éducation canine

Il existe 4 différents types de méthodes d’éducation canine parmi lesquelles le leurre, la capture, l’imitation et le clicker. Ce dernier consiste à apprendre au chiot le comportement attendu en cliquant étape par étape. Dans ce cas de figure, l’éducateur doit lui enseigner au préalable la signification du click. Avec la méthode du leurre, le professionnel éduque le chien en guidant celui-ci à l’aide d’une friandise. Quant à la capture, l’éducateur canin récompense le chien à chaque fois que celui-ci adopte volontairement le comportement souhaité. Aussi, l’animal saura petit à petit qu’un tel geste est récompensé. Enfin, la méthode par imitation permet d’éduquer l’animal en le faisant imiter les gestes des humains à l’aide d’un protocole bien précis.

Quelques meilleurs conseils pour bien commencer l’éducation de son chiot

Pour être réceptif et efficace dans l’apprentissage, un chiot doit être en bonne santé (physiquement et mentalement). Puisque c’est ainsi, une nourriture saine est requise. Également, cet animal a besoin de boire régulièrement. Pour ce qui est du bien-être, il est conseillé de distraire celui-ci, de jouer et de sortir avec. De plus, l’activité physique est importante. Par ailleurs, lors du dressage, une séance d’apprentissage doit être courte (à raison de 15 minutes par séance), mais régulière. Pour éviter de démotiver le chiot, il est déconseillé de lui demander quelque chose que celui-ci n’est pas encore capable de faire. Autrement dit, il est nécessaire d’être patient, progressif et surtout compréhensif.

C’est quoi l’école du chiot ?

L’école de chiot se présente comme une bonne alternative pour mener à bien le dressage de cet animal. Il s’agit en effet d’une méthode douce et tout à fait ludique pour que ce dernier apprenne avec aisance et joie. Des moniteurs passionnés et compétents garantiront l’apprentissage des bons réflexes aux petits chiens, quelle que soit leur race. Il faut juste s’assurer que le club canin en question est homologué par le CNEAC (Commission Nationale Éducation et Activités Cynophiles).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *