Comment dresser un chien molosse ?

Comment dresser un chien molosse ?

Lorsque vous adoptez un molosse, vous savez peut-être déjà que ce type de chien est souvent accompagné par une réputation négative le concernant. En tant que propriétaire d’une race dite « intimidante », vous vous retrouverez peut-être à défendre fréquemment votre chien contre des stéréotypes négatifs tels que l’agression canine et d’autres mauvais comportements.

Il est important que vous formiez votre compagnon canin pour prouver au monde entier que c’est un chien sociable et bien élevé qui fait un compagnon parfait. Voici quelques astuces pour dresser votre chien molosse afin qu’il se montre toujours sous son meilleur jour.

Comment se fait le dressage d’un chien molosse ?

Pour vivre avec un molosse bien équilibré, il faut commencer par les bases et enseigner quelques ordres simples. Les chiens intelligents et désireux de faire plaisir à leurs maîtres peuvent être dressés quel que soit leur âge, mais plus vous commencerez tôt, mieux votre chien se comportera.

La plupart des chiens molosses présentent des signes d’excitation que leurs maîtres conscients apprendront à repérer avec de la pratique. La première étape consiste à prendre conscience de ces signes chez votre chien et du temps qui s’écoule entre le moment où il les manifeste et celui où il commence à malmener. Voici quelques exemples de signes : poils dressés sur le cou et le dos, accroupissement, déplacement lent et fixe vers un autre chien, regard fixe, grognements ou autres vocalises, oreilles complètement en avant et queue maintenue rigide et haute sur le dos. Ces comportements peuvent survenir très rapidement, d’un seul coup, ou être plus espacés. Devenez un observateur de votre chien lorsqu’il joue afin de savoir exactement quand il est excité. L’interrompre et le rediriger juste avant qu’il ne soit en pleine excitation sera la clé de son éducation.

Apprenez à votre chien un ordre solide « d’attention » (généralement son nom). Il est solide lorsqu’il répond à cet ordre (lorsqu’il n’est pas en laisse) en venant s’asseoir devant vous et en regardant votre visage chaque fois que vous le lui demandez, indépendamment de ce qu’il fait à ce moment-là. Il doit se concentrer sur vous et ne pas s’éloigner tant que vous ne l’y autorisez pas. Il faut du temps et de la patience pour le rendre « solide », mais ce n’est pas difficile.

Une fois qu’il a acquis un solide  » attention « , commencez à lui permettre de courtes périodes de jeu avec des chiens qu’il connaît bien et dont il est égal en taille et en style de jeu. Les chiens plus « calmes » sont les meilleurs ; ils l’empêcheront d’être trop excité. Surveillez-le de près. Après quelques minutes de jeu, utilisez son commandement « attention » et lorsqu’il répond rapidement, récompensez-le généreusement, caressez-le lentement et calmement de la tête à la queue, cinq fois, en lui parlant doucement et lentement, puis laissez-le jouer un peu plus. cela est nécessaire puisque le fait de socialiser son chien est l’un des facteur le plus important dans son dressage.

Répétez l’étape 2 quatre ou cinq fois pendant cette session de jeu, puis arrêtez et séparez les chiens. Récompensez votre chien avec plusieurs friandises pour qu’il apprenne que lorsque le jeu est terminé, il y a encore quelque chose de bon qui l’attend : vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *